Conte concert tout public à partir de 6 ans. Age cible: CP au CM2.

Conte musical avec 10 flûtes à bec différentes, xylophone, kalimba, chant. Musique d’Antonio Vivaldi, musique japonaise contemporaine, traditionnelle  chinoise, irlandaise.  

Alma vit avec ses parents et sa grand mère dans la forêt. Un jour son père décide de l’envoyer dans le vaste monde afin qu’elle ramène grâce aux flûtes magiques qui lui ont été offertes, un remède qui pourra guérir la grand-mère très malade.

Alma commence un long voyage pendant lequel elle fait de nombreuses rencontres impressionnantes. Elles s’aperçoit notamment au cours de son périple, que grâce à ses flûtes, elle peut voler. Elle parcourt de nombreux pays découvrant chaque fois un nouveau pouvoir à ses flûtes. Un jour, portée par les vents, Alma revient à la maison familiale avec des remèdes inattendus par ses parents et qui feront la joie de tous. 

Ce voyage initiatique plonge petits et grands dans des univers sonores très riches inspirés de la musique japonaise, chinoise, irlandaise, africaine de la musique du moyen Age et baroque avec la musique d’Antonio Vivaldi. Avec en plus quelques incursions dans des univers sonores plus mystérieux et inattendus, ce conte est une aventure originale, virtuose et touchante. 

Conception du conte, réalisation, arrangements et improvisation:
Marion Fermé, flûtes à bec, xylophone, voix, kalimba.

Après avoir créé un premier spectacle jeune public en Allemagne intitulé « Der Flöten Zirkus » (Pas folles les flûtes), donnés à Hambourg et Weimar, Marion s’est lancée en 2012 dans l’écriture d’une histoire originale, puisant dans ses ressources personnelles et ses nombreux voyages en Russie, en Mongolie et en Chine notamment.  Soucieuse d’inventer une histoire qui porterait des musiques qui mettent la flûte à bec à l’honneur, des musiques qui inspirent le rêve, la fantaisie des enfants, le conte musical « Alma et les flûtes magiques » a été créé en 2013 au Festival Songes d’été d’Annot et fut alors mis en lumières par un grand spécialiste du théâtre d’ombres chinoises Jean Luc Penso (Théâtre du Petit Miroir).  Depuis, chaque interprétation est unique et est l’occasion de nouvelles variations scéniques, s’adaptant soit à des préaux d’écoles soit à des scènes avec éclairage. Depuis 2013, Marion a joué ce conte plus de 30 fois dans des écoles primaires à Paris et en Ile de France, des conservatoires, des médiathèques, pour le Printemps des poètes à Beauvais, à la Ferme du Mousseau (78), au Festival les Semailles en Bourgogne, à la Cité de la musique à Strasbourg en français puis en allemand, au Festival Polyfolies de la flûte à bec à Nantes.

Cet article a 3 commentaires

  1. Enseignante de l'école Arago

    Les élèves ont tellement adoré qu’ils attendent la suite !

  2. Directrice de l'école élémentaire Boulevard Arago, Paris

    Alma est un très beau conte qui fait vivre l’imaginaire des enfants captivés au son de toutes ces flutes !! Un grand bravo à l’artiste pour cette lumineuse proposition !

  3. Garderet

    « Alma est déjà magique sans les flûtes par le voyage que l’on fait, à travers les différentes atmosphères créées par Marion. Alors, si l’on ajoute les flûtes, la magie opère tout simplement…
    Bravo de mener ce conte tambour battant!  »
    Michael Garderet pour la coordination Parcours de Sensibilisation Musicale du Conservatoire du 14ème arrondissement, Paris

Laisser un commentaire